Pas prêtes à retourner dans votre salon esthétique ? Essayez donc les soins à domicile

Grâce aux visites des esthéticiennes à domicile, vous n’avez plus besoin de vous déplacer dans un salon très fréquenté. Ce n’est pas parce que les salons esthétiques sont enfin ouverts que tout le monde est prêt à retourner sur la chaise.

L e 3eme confinement a finalement commencé début avril, permettant aux gens de faire des soins épilation et manucure et massages à partir du moment que les esthéticiennes respectent les protocoles de santé et de sécurité mandatés par l’État.

Mais comme la pandémie est toujours une réalité à Puteauxn comme partout ailleursn et qu’il n’y a aucune garantie de protection contre le virus dans les salons de beauté, certaines entreprises proposent désormais des moyens d’atteindre les clients qui hésitent à quitter leur domicile comme n’elle esthetique.

C’est pour cela que ce nouveau service propose des soins professionnels à domicile. L’entreprise proposait auparavant des services à domicile, mais la demande explose elle est devenue une demande importante ces derniers temps.

Pour beaucoup, les services à domicile peuvent apporter une certaine tranquillité d’esprit et une exposition moindre à de grands groupes qu’en allant au salon.

N’elle esthetique s’est forgé une réputation inégalée de sûreté et de sécurité au cours de près d’un des nombreux rendez-vous et de services à domicile. Les clients sont enthousiastes à l’idée de tirer parti de cette confiance et de cette expérience pour servir les nouveaux et existants, pendant ce moment unique, avec l’attention rigoureuse portée à la sécurité et au confort.

Et cela est pareil également pour les coiffeurs. Lorsqu’un coiffeur se rend à votre domicile, le client et le coiffeur doivent, tous deux, porter un couvre-visage. Le styliste arrivera avec son propre EPI, notamment plusieurs paires de gants et un tablier jetable. Il enlèvera ses gants, se désinfectera et se lavera les mains avant de s’installer (il aura également désinfecté ses outils). À la fin de la séance, il emportera ses déchets.

Les salons esthétiques ne rouvriront pas officiellement avant la fin du confinement, qui devrait débuter le 03 mai ainsi que d’autres services de soins personnels non liés a la beauté, notamment les installations de tatouage et de perçage, les praticiens de l’amélioration de l’apparence, la massothérapie, les spas, la cosmétologie, le bronzage avec ou sans UV et l’épilation à la cire.

Pendant ce temps, le manucure modifie la façon dont les services d’onglerie sont effectués en tenant compte de l’hygiène. Ce service réservé aux membres ne peut accueillir qu’un nombre limité de clients dans leur locaux de Bretagne. Là encore la fondatrice de soin d’elle esthetique à Dinard en bretagne promet de privilégier la santé et la sécurité en nettoyant et en stérilisant tous ses outils selon les “normes hospitalières”. Ses limes à ongles et ses polissoirs sont à usage individuel et toutes les zones de contact (la station de manucure, le mur de vernis et la réception) sont nettoyées “en profondeur” avec un produit de qualité hospitalière. Toutes les manucures et pédicures se font sans eau pour un processus plus hygiénique et plus efficace.

“J’ai constaté un réel manque de cohérence dans la qualité du service et, plus important encore, dans les normes d’hygiène”, a déclaré la fondatrice Karima melki à propos de ses manucures à marseille. “Dans le cadre de ma diligence raisonnable, j’ai suivi une formation de prothésiste ongulaire, et j’ai été choquée de constater que les directives de stérilisation ou d’assainissement ne faisaient pas partie du programme d’études !”

La réservation en ligne, le paiement sans espèces et l’enregistrement et le règlement sans contact étaient déjà la norme à petit village esthétique, mais encore plus de protocoles seront utilisés lorsque les salons de manucure seront autorisés à rouvrir.