Comment faire tenir sa coiffure sous son casque de moto?

Il n’est pas toujours aisé de combiner port de casque et brushing impeccable, mais ce n’est pas non plus impossible. Il existe en effet quelques astuces faciles à appliquer au quotidien qui permettent de faire tenir sa coiffure sous son casque de moto, en voici quelques-uns.

Toujours attacher ses cheveux

Les femmes n’ont pas malheureusement le choix, elles doivent composer avec les mêmes modèles de casque que les hommes. Difficile ainsi de garder sa féminité sous un modèle encombrant avec une mousse qui vient aplatir la coiffure et une visière qui tombe sur le mascara. La réalité est bien loin des filles des spots publicitaires et des films qui, lorsqu’elles enlèvent leur casque, se retrouvent avec des cheveux longs brillants, souples et volumineux. Dans la vraie vie, on se retrouve avec les cheveux raplapla lorsqu’on enlève le casque de moto après un trajet de 30 minutes.

coiffure femme en moto1La première chose à retenir, c’est qu’il est impossible de conserver un brushing, des boucles ou même une permanente sous un casque de moto, mais il est toutefois envisageable de garder une belle chevelure au moyen de quelques techniques. La règle d’or est de toujours protéger les pointes, ce qui fait que les cheveux ne devront pas être lâchés et laissés flottés au vent, car ils risquent de s’emmêler et de devenir cassants et rêches. Il faudra ainsi veiller à toujours les attacher, que ce soit en tresse, en natte, en chignon bas ou en queue de cheval. Il suffira ensuite de les enrouler sous le casque, sous un foulard, une écharpe ou tout simplement sous le col du blouson.

Bien choisir son casque

Lorsque les cheveux sont restés compressés pendant de longues heures, il n’est pas rare que lorsqu’on enlève le casque, ils perdent en volume. À cela s’ajoute l’effet d’électricité statique généré par le frottement des cheveux sur les mousses, ce qui vient d’autant plus ruiner la coiffure. Pour éviter ce petit désagrément, certaines femmes choisissent de porter un fichu de soie ou un bonnet fin sous leur casque tandis que d’autres préfèrent utiliser un sous-casque qui vient créer une aération entre les cheveux et le casque et ainsi, réduire les risques d’électricité statique.

En ce qui concerne le choix du casque, il vaut mieux opter pour un modèle aéré et bien ventilé avec les mousses amovibles. Il est également conseillé de nettoyer régulièrement les mousses intérieures du casque avec de l’eau savonneuse ou un nettoyant spécifique. Lorsque les mousses sont propres, l’électricité statique est moindre et la sensation d’humidité se fait moins ressentir. Il est par ailleurs intéressant de rappeler qu’une belle chevelure s’entretient, surtout pour les bikeuses. Aussi, pour évier d’avoir les cheveux sèches et abimés, il est important d’utiliser un soin capillaire dédié composé d’un shampoing et d’un après-shampoing dédié aux cheveux secs et cassants. À associer à un masque capillaire hydratant et régénérant pour un maximum d’effet. Comme le port du casque compresse les cheveux, la transpiration et la pollution viennent aisément se coller au cuir chevelu, ce qui risque d’abimer les cheveux encore plus.

Bref, il y a différentes manières de garder une belle chevelure sous son casque et pour faire les retouches une fois à l’arrivée, on n’oublie pas de toujours emporter dans ses affaires une brosse à cheveux pliante.